Une page d’histoire…

6 septembre 2012 à 14 h 13

L’E.S.M.S.S. : Un ancien centre de ski

La fraîcheur du site actuel du Mont-Saint-Sacrement a toujours attiré l’attention des amants de la nature. L’intérêt pour ce lieu a intéressé le Valcartier Developpement inc. pour l’organisation d’un centre de ski. Le chalet fut construit en 1946. En 1948, l’équipe nationale de ski du Canada vint s’y entraîner. Le nouveau centre de ski connaît alors une publicité immense qui attira les meilleurs skieurs du Canada et des États-Unis. Les difficultés financières de la Corporation arrêtèrent les projets de développement. Le Valcartier Lodge inc. offrit son magnifique domaine aux communautés religieuses. Les Religieux du Très Saint-Sacrement de Québec y fondèrent le Séminaire Mont-Saint-Sacrement en 1955.


Le séminaire Mont-Saint-Sacrement : 1955-1971

Le séminaire accueillit, le 7 septembre 1955, 36 garçons en « éléments latins » et 22 garçons en « syntaxe », tous pensionnaires. Au cours de ses dix premières années d’existence, 1200 jeunes pensionnaires fréquentent l’école dont le projet était le sacerdoce et la vie religieuse. En mai 1963, on mit sur pied un projet d’agrandissement comprenant un réfectoire, une cuisine, un gymnase (l’ancien), des classes (128-130-135-136) et un laboratoire de chimie (134). En 1964, le nombre d’élèves pensionnaires avait diminué. L’école n’offrit alors que la voie enrichie des quatre premières années du secondaire. Ce n’est que plus tard, en 1979, que le Mont-Saint-Sacrement offrira la cinquième secondaire.

L’école Mont-Saint-Sacrement : 1971-1982

Le nombre d’élèves augmente : 333 en 1971 et 450 en 1982. C’est alors que le père Conrad Bélanger, supérieur et directeur général, intéresse tous les éducateurs laïques au fonctionnement et à la qualité des services de l’école. Le conseil pédagogique, composé du supérieur et de huit laïques, détermine les programmes, répartit les tâches aux autres éducateurs et choisit le personnel. Diverses associations et de nombreux comités consultatifs se forment ou se consolident, par exemple l’association des parents du Mont-Saint-Sacrement. De 1979 à 1982, des changements se passent au Mont. Les religieux se questionnent sur la continuité de l’école, la relève ne pouvant venir de la communauté religieuse. Un comité mixte formé des professeurs et des membres de la congrégation voit ce qui peut être fait pour assurer la stabilité du projet éducatif au Mont-Saint-Sacrement. En 1981-82, l’administration de l’école secondaire est confiée à un conseil scolaire composé de religieux et de trois laïques.
On nomme un laïque directeur général, M. Denis Delamarre.

L’école secondaire Mont-Saint-Sacrement 1982-1995 (40e anniversaire)

Une première décision intéressante : répondre au souhait des parents au sujet de l’acceptation des filles au Mont. Elles entreront en septembre 1984. Des agrandissements s’imposent. Le petit gymnase ne répond plus aux besoins. Il faut ajouter sept nouvelles classes. Les travaux se terminent le 15 avril 1985. M. Jocelyn Bouchard accepte la responsabilité du projet Super Plein Air 85. M. Jean Drolet relance le sport interscolaire au basket-ball, suivi de M. Luc Montminy et de M. Jacques Nadeau au volley-ball. L’Auberge du Mont répond à de nombreuses demandes d’hébergement. Au début de l’année scolaire 1986-87, M. André Fillion présente au personnel et au C.A. un projet d’option musique pour toutes les années du secondaire. En 1988-89, c’est la construction du pavillon Denis-Delamarre qui fournit des locaux adéquats pour les deux options arts plastiques et musique. Au cours de toutes ces années, de 1982 à 1995, les services aux élèves et le gouvernement étudiant continuent d’offrir aux élèves la chance de créer un milieu de vie, de développer leurs talents et de prendre des responsabilités. On institue les responsables de classe et les titulaires. On publie les plans de cours, le carnet des parents et le carnet des élèves. Le gouvernement étudiant prend forme. La présence des parents aux États généraux de 1991 permet au Mont d’entreprendre des améliorations l’entraînant Vers des Sommets par le dépassement : l’enrichissement des langues et des sciences, l’école d’éducation internationale, le renouvellement du parc informatique, le développement de l’Auberge et la Fondation Conrad-Bélanger.

L’école secondaire Mont-Saint-Sacrement depuis 1995

Les projets implantés prennent de la vigueur : le sport interscolaire, les options musique, arts plastiques et plein air en mettent plein la vue. Les laboratoires d’informatique permettent d’intégrer les technologies de l’information et des communications. Un vent d’agrandissement de l’école a soufflé encore… Le 50e anniversaire nous offre un auditorium et six classes supplémentaires. L’histoire du Mont peut se résumer en quelques mots : amour des jeunes, foi dans l’avenir et dépassement. Élèves, parents, amis, personnel, tous collaborent et s’épanouissent au service des uns et des autres.
C’est à ton tour d’y laisser ta trace!

Par Jean Drolet, ancien directeur des services pédagogiques,
résumé de « Quelques pages d’histoire » du cahier du personnel de l’E.S.M.S.S.